Ce séjour a été créé par le Groupe Ornithologique du Roussillon en collaboration avec l'agence Escursia et le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes.

À la confluence d’influences climatiques méditerranéennes, atlantiques et montagnardes, les Pyrénées catalanes offrent la possibilité de découvrir une biodiversité patrimoniale riche et variée. Fort de six sites Natura 2000, sept réserves naturelles et huit sites classés, le parc naturel régional héberge plus de 240 espèces protégées.

Ce séjour de fin de printemps au carrefour des cultures occitanes et catalanes nous amènera à découvrir différents milieux naturels du parc comme le plateau lacustre du Carlit, les soulanes du massif du Madres-Coronat, le plateau cerdan et les forêts du Capcir.

Les rapaces nous accompagneront tout au long de notre séjour. Le Circaète Jean-le-Blanc nous survolera en compagnie d'aigles bottées et royaux. Nous observerons sans nul doute, au hasard d'une rencontre le Gypaète barbu et le Vautour percnoptère. Sur les soulanes nous profiterons des espèces méditerranéennes comme, le Pipit rousseline, le Bruant ortolan, les deux espèces de Monticoles, trois espèces de Pie-grièches (dont la méridionale) ainsi que le cortège des fauvettes méditerranéennes. Le parc comporte aussi son lot de forêt et d'espèces associées telles que le Grimpereau des bois, le Pic noir, le Merle à plastron et avec de la chance la Chouette de Tengmalm.

Le soir à l'hébergement nous faisons le point sur l'identification des espèces rencontrées et observables par la suite ainsi que sur leur écologie afin d’en apprendre toujours plus sur la vie des oiseaux et mieux cerner les enjeux de conservation qui pèsent sur ces derniers. Nous profitons aussi de la soirée pour nous détendre et jouer à des quiz d'identifications visuelles et sonores.

Les Pyrénées Catalanes en fin de Printemps :

Un séjour ornithologique mi-juin en montagne c’est l’assurance de profiter de la pleine activité des oiseaux : les sédentaires comme le Crave à bec rouge, le Venturon montagnard ou le Bruant fou, en période d’élevage des jeunes, multiplient les allers/retours au nid tandis que les grands migrateurs comme le Traquet motteux, le Bruant ortolan, les Pies grièches écorcheurs ou encore le Monticole de Roche sont revenus sur leur zone de nidification et chantent pour délimiter leur territoire. Juin est aussi une très bonne période pour les rapaces migrateurs qui sont tous de retour (Aigle botté, Circaète Jean le Blanc, Vautour percnoptère) et on peut encore avoir la chance d'entendre (peut-être même de voir) la Chouette de Tengmalm.

Des oiseaux, mais pas que :

Si le séjour est orienté découverte des oiseaux, la diversité biologique de notre territoire de jeu n'en reste pas moins exceptionnelle et nos sorties quotidiennes seront aussi l'occasion d'observer d'autres espèces typiques des Pyrénées catalanes.

Le Lézard ocellé, espèce patrimoniale à forts enjeux de conservation, est bien présent sur nos soulanes même à haute altitude et nous ne manquerons pas de le rechercher. Les mammifères seront aussi de la partie : Isards des Pyrénées, Mouflons et Cerfs élaphes sont facilement observables en début de matinée.

Plus d'informations  ici